BIENVENUE SUR Le monde du grand vin
RECHERCHE
Accueil> Du Vin en général > Pinot Noir Villa di Bagnolo del Marchesi Pancrazi
 Gje

Le monde du grand vin

Du vin en général, de la gastronomie souvent, et du reste si nécessaire. Mais toujours dans le respect d'autrui. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé : consommez avec modération.

Pinot Noir Villa di Bagnolo del Marchesi Pancrazi

Jeudi 17 Septembre 2015, 21:42 GMT+2Par GjeCet article a été lu 1221 fois

Il y a un peu plus de 20 ans, j'allais visiter une propriété particulière en Toscane, la Villa Bagnolo du Marquis Pancrazi (ICI).

Ceux qui connaissent un tantinet comment on est reçu en Italie par de vieilles familles aristocratiques peuvent facilement s'imaginer la qualité de réception et d'écoute de ces marquis on comtes : Guerrieri Gonzague, Incisa della Rocchetta, Antinori, Frescobaldi, Corti-Corsini et tant d'autres qui ont la vigne dans le sang depuis des générations.

Le Marquis Pancrazi m'avait fait dégusté un pinot noir parfaitement capable, à l'époque, de sonner un régiment de hussards. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'avais de sérieux doutes à ce que ce vin, millésimé 1990 puisse évoluer avec grâce et harmonie.

derf
 
 ôij
Etiquette de ce vin rare : pas plus de 4.000 bouteilles produites !
 
Primo : il était hors de question de pouvoir comparer ce vin à quelques délicatesses de la Côte de Nuits, éventuellement avec un village comme un Beaune.
 
Secundo : quand bien même ce vin avait à sa naissance une force quasi californienne, on avait de l'indulgence pour ce propriétaire qui, avouant sa passion pour ce cépage difficile, avait un amour spécial pour ce vin qu'il savait parfaitement être loin des icônes reconnues.
 
Tertio : mais, 25 ans plus tard, non seulement le vin était à des années lumières des vins fatigués qui caractérisent si souvent de vieux pinots noirs, mais - ça va vous paraître bizarre - il en avait encore pas mal sous le pied ! Bon : il manquait ces parfums entêtants et cette finesse-signature des immenses Chambertin ou Musigny, mais à tout le moins, il a imposé, ce soir, un réel respect.
 
On est assez loin, quand même, du plus beau pinot noir italien qui est celui des Antinori au Castello della Sala (qui sera servi à Villa d'Este), la fierté cachée de Renzo Cotarella, un homme esquisito di simplicità qui est l'oenologue de toutes les propriétés de cette famille florentine qui a des siècles d'expérience derrière elle.
 
Il n'empêche : un grand salut au Marquis Pancrazi !
Lire d'autres articles de la rubrique

Cet article a été commenté 1 fois | Ajouter un commentaire | Revenir en haut | Aller en bas

Mauss répond

HORS SUJET :

Rappel : Depuis l'assassinat de Bobby Kennedy en 1968, les armes à feu ont fait plus de 1.380.000 victimes aux US. C'est plus que l'ensemble des guerres menées par le pays depuis 1775 (1.171.200 morts)

J'avais déjà lu qu'en une seule année, aux USA, on avait plus de morts par accident de voiture que pour l'ensemble de la guerre du Vietnam.

Décidément : les statistiques ont une drôle de façon de vous faire réfléchir.

Vendredi 2 Octobre 2015, 19:03 GMT+2 | Retour au début